Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 >

dimanche 10 décembre 2017

[LinuxGaming] Wolcen: Lors of Mayhem on Linux 0.5.0.3a (Early Access) | Wine-Staging 2.21 WoW64 | NVIDIA GTX 1060

As of time of writting this game is still in early access.

About this game Video (Youtube)
  • Graphic Settings were set to Low/Medium values in order to record this video
  • Game runs smoother without recording -- more FPS --.
Some notes
  • There is a graphical glitch -- refer to vido above --. Sometime a kind of horizontal line can appear on the screen but it does not prevent you from playing
Software Hardware
  • CPU = i5-2400
  • GPU = NVIDIA GTX 1060 6GB
  • RAM = 8GB
Out-Of-Topic: Virtualization and Peformances
  • Game was tested on a virtual machine, using Qemu 2.7.1 KVM + PCI Passthrough + VFIO Passthrough + Virtio Drivers
    • Keyboard/Mouse are plugged through a USB Contoler. This USB Controller is assigned to the virtual machine (PCI Passthrough)
    • GPU is assigned to the virtual machine (VFIO Passthrough)
    • Virtio Drivers are used both for network card and disk driver
  • Although this game was tested on a virtual machine, performances in-game are almost the same than the native ones.

[LinuxGaming] Valortha on Linux | Wine-Staging 2.21 WoW64 | NVIDIA GTX 1060

IMPORTANT NOTICES This game was removed from Steam store on September 21, 2017. I share my own notes about this game here if you bought this game before this date.!!!. Its main developer RyuVsCloud didn't achieve missing chapters. The game does not have real ending :(

1. Game based on Unreal Engine 4: Tips to know

1.1Command line to launch the game

You can start the game in DX10 mode without lauching Steam using wine Valortha.exe -sm4 -nosteam
  • -sm4 or -dx10: DirectX 10 mode. Sometime game can be launched without using this option to test DX11 (default). But 3D Rendering for Wine wil require this option for some stages. You need to test if this option is required or not -- for 3D Rendering -- for the stage you want to clear.
  • -nosteam: no steam connection

1.2 Configuration file: Engine.ini

Location: $WINEPREFIX/Steam/steamapps/common/Valortha/Valortha/Saved/Config/WindowsNoEditor/Engine.ini

Its content is shown below.

[Core.System]
Paths=../../../Engine/Content
Paths=%GAMEDIR%Content
Paths=../../../Engine/Plugins/2D/Paper2D/Content

[ConsoleVariables]
r.DefaultFeature.MotionBlur=True
r.LightFunctionQuality=1
r.ShadowQuality=1
r.Shadow.CSM.MaxCascades=0
r.Shadow.MaxResolution=512
r.Shadow.RadiusThreshold=0
r.Shadow.DistanceScale=0
r.Shadow.CSM.TransitionScale=0
r.DistanceFieldShadowing=0.8
r.DistanceFieldAO=0
r.DepthOfFieldQuality=1
r.RenderTargetPoolMin=300
r.LensFlareQuality=0
r.SceneColorFringeQuality=0
r.EyeAdaptationQuality=1
r.BloomQuality=4
r.FastBlurThreshold=1
r.Upscale.Quality=1
r.TonemapperQuality=1
r.LightShaftQuality=1
r.TranslucencyLightingVolumeDim=24
r.RefractionQuality=1
r.SSR.Quality=1
r.SceneColorFormat=3
r.TranslucencyVolumeBlur=1
r.MaterialQualityLevel=1
r.MaterialQualityLevel=0
r.SSS.Scale=1
r.SSS.SampleSet=1
r.EmitterSpawnRateScale=0.75
sg.ResolutionQuality=100
sg.ViewDistanceQuality=0
sg.AntiAliasingQuality=8
sg.PostProcessQuality=0
sg.ShadowQuality=1
sg.TextureQuality=1
sg.EffectsQuality=1

[/script/engine.renderersettings]
r.Streaming.PoolSize=2000

Video - Walkthrough - Removed nudity scenes

  • Game can be played using either keyboard/mouse or Xbox360 controller. For Xbox360 controller you need to install koku-xinput
  • For this walkthrough -- since videos were uploaded on Youtube -- I took decision to remove all nudidy scenes. But still a good game without its nudity scenes. That's my own opinion




samedi 9 décembre 2017

Quand on m'appelle au téléphone pour un emploi/recrutement - Arnaques et Compagnie et le marché de l'emploi. Aujourd'hui j'en ris encore!!!

Depuis au moins deux ans, je dois je pense recevoir en moyenne 2 ou 3 appels téléphoniques sur mon téléphone portable de la part de SSII, de chasseurs de têtes pour le moins peu scrupuleux.

Je dois signaler ici que je suis DBA PostgreSQL. Mon profil ne court pas les rues. Les offres d'emploi non plus!!! Je ne pleins pas de mon poste actuel. Mais je rédige ce billet pour

Les questions qui reviennent souvent et ce que j'en pense

Je dresse ici un portrait des questions et des remarques qu'on me pose souvent

  • Q1:Oui bonjour --- blablabla...-- Etes-vous actuellement à l'écoute du marché?
  • Q2: Etes-vous en freelance? Quels sont vos tarifs?
  • Q3:Mais pourquoi vous ne voulez plus travaillez avec les SSII? Vous avez une dent contre eux?
Et je réponds souvent et ce que j'en pense
  • R1: Que la réponse soit Oui ou Non, quel est vraiment l'intérêt de ma réponse? Si je réponds Oui celà sous-entend que je suis d'entrée dans la perspective d'un meilleur travail pour des motifs personnels ou professionelles. Que je réponde Non, généralement l'interlocuteur est plus ou moins aigri. Sincèrement je sais que celà fait parti d'un soit-disant protocole pour un emploi. Mais j'en ai rien à foutre de la question. Que je ne sois pas en adéquaction avec vos attentes d'entrée de jeu, je m'en fous royalement.
  • R2: J'ai des amis qui sont en Freelance et ils sont heureux comme ça mais ce genre de mode de travail, ce n'est pas mon fort. Etre à mon propre compte ne m'intéresse pas! Je suis un traditionnel = un CDI avec un travail fixe. J'ai 14 ans d'expertise sous PostgreSQL. Les défis professionnels je m'en fiche. Tant que la paye tombe c'est tout ce qui compte!!! C'est mon point de vue. Qu'il déplaise à quelqu'un alors tanpis
  • R3: Les SSII -- ou quelque soient les noms dont elles sont affublées -- restent des marchandeurs de viande à mes yeux. Je sais parfaitement comment se négocie les marges salariales en SSII. Le packaging salarial je le connais très bien. Passer une partie de sons salaire sous forme de prime mensuel etc... c'est du bricolage. Je ne suis plus un débutant sur le marché de l'emploi!

Ce billet jusqu'ici est très pessimiste, je le concède bien volontier. Mais il faut être très prudent de nos jours avec les soi-disant recruteurs. Je vais détailler.

Il m'est déjà arrivé de tomber sur des soi-disants recruteurs qui m'appelle en fait pour me soutirer des informations. Dans quel but? Et bien c'est qu'ils ont déjà une offre publié sur une site. L'offre n'est pas assez technique, les fourchettes salariales assez indéterminées. J'ai déjà reçu une demande de personnes me faisant miroiter une offre intéressante. L'entretien se passe bien. Le jour-même je fais une rapide recherche sur le Web. Je trouve l'offre en question. Le lendemain qu'elle n'est pas ma surprise que de voir que des termes que j'avais échangé avec la personne au téléphone se retrouvent dans l'annonce en question avec des affinements pour les fourchettes salariales. Bien sûr là-desssus, je dois préciser que quand on essaie de joindre la personne en question -- mail/téléphone -- pour s'assurer de son intégrité, la personne ne répond plus. Au bout de plusieurs mails/messages laissés sur la messagerie téléphonique de la personne, on comprend l'arnaque. J'ai du finter en prenant un numéro de téléphone intraçable. Quand on arrive à joindre la personne au téléphone, là elle se pleint de harcèlement. Ben voyons. Prends-moi pour un con!!!

Deux anecdotes assez strange

En 2013, il m'est aussi arrivé de recevoir des demandes de recruteurs me demandant de venir à l'entretien avec photocopie de mes fiches de paie. Je tiens à signaler en premier lieu que ce genre de demande est tout à fait illégalle et punie par la loi!!! La veille j'avais appeler pour confirmation du rendez-vous. Arrivé sur place on m'annonce que la personne en question a eu un empêchement. J'apprends en fait que ce soit-disant empêchement était prévu depuis un moment. J'ai commencé à flairer l'arnaque. J'ai été reçu par un soit-disant DBA Oracle. Bref ce rendez-vous a plus été un défouloir pour le soi-disant DBA qu'un véritable entretien d'embauche!!!Le mec voulait s'amuser à me monter que j'étais qu'un petit prétentieux. Lui il avait 55 ans passé, plus de 25 ans d'expérience Oracle derrière lui. Bla bla bla...Bref il voulait jouer les gros caïds. Il est mal tombé. En trois ou quatres phrases j'ai déglingué sa soi-disante expérience. Je suis au moins reparti avec l'immense plaisir d'avoir techniquement démonté un soi-disant expert Oracle

En 2015, c'était sur Paris. Un soi-disant entretien pour un poste de DBA. AU bout de 2 heures d'entretien, la personne m'annonce en fait que le poste a été pourvu vendredi de la semaine dernière mais elle tenait quand même à me rencontrer physiquement pour une rencontre formelle. Là sur le coup ma réponse ne sait pas fait attendre: "Heureusement que vous et moi, nous avons des relations professionnelles en commun car sinon vous auriez déjà reçu mon point dans votre figure de merde!!!" Ben ouais il n'avait qu'à me prévenir la semaine précédente. Sincèrement payer 200€ le billet de trains Paris/Lyon, juste pour entendre des conneries pareilles.

Quand je parle des deux histoires que je viens d'énumérer ci-dessus, mes proches éclatent de rire. Mais je dois bien avouer que tout celà est bien véridique!!!

2011: quand on tombe sur la perle rare pour le recrutement

Finissons donc sur une note positive car oui il y en au bien une.

Que je laisse une partie de mon CV sur le site de l'APEC ou un autre site, il ne s'agit que d'une partie de mon véritable CV. En 14 ans de vie professionnelle, ce n'est uniquement qu'en mars/avril 2011 -- pour mon poste actuel -- que j'ai fourni mon véritable CV. J'ai gardé en mémoire la grandeur d'âme humaine de la personne qui s'est occupé de mon dossier. Quelqu'un de très bien, une femme avec un intégrité professionnelle remarquable. Une véritable perle rare: franche et très intelligente. Un profil qui ne court pas les rues malheureusement!(...)

2018 et au-delà: Comment j'envisage l'avenir?

Aujourd'hui, je ne cours plus après les défis professionnels. J'aurai 40 ans en 2018. J'ai envie de voir mes neveux et nièces grandir (...). Je n'ai plus la fougue de mes 30 ans où j'étais prêt à courir après toutes les offres qui me passaient sous le nez. Je n'ai plus envie non plus de me faire arnaquer au niveau salarial = faire plus qu'il n'en faut pour un salaire de misère comme ce fut le cas avant 2008/2010. Je reste assez serein pour l'avenir. Ma santé est bonne et pour moi c'est le premier des indicateurs. Si je devais craquer pour un poste ce serait d'abord plus pour la région où il aurait lieu (la région, le climat, l'acceuil des gens etc...). Ma vie sur Lyon est des plus simples et je m'y plais -- pour le moment --

lundi 27 novembre 2017

Raclette avec les collègues - Vendredi 24/11/2017

Vendredi dernier, ce fut l'occasion de passer un agréable moment avec les collègues de Lyon autour d'une bonne raclette. Aussi l'occasion de revoir des têtes que je n'avais pas croisés depuis plus d'un mois et demi. Une collègue avait fait un ketchup maison. Il était tellement délicieux que je l'ai ramené à la maison pour le finir (faut pas gâcher!!! )

Photo 1: Moi à la pause café

Photo 2: Moi à la pause café