L'évènement est sur beaucoup de sites actuellement et circule un peu partout (...). Le programme est disponible à  http://www.pgday.fr/doku.php/programme. Composé de plusieurs conférences, il y en aura une notamment qui sera consacré à  PostGIS. Celle-ci sera animée par Nicolas RIBOT (CampToCamp)

Une autre est aussi prévue, concernant le retour d'expérience sur les SIG sur le Web. Les SIG auront donc une belle place sur le devant de la scène cette année.

En relisant le blog de Jean Paul Argudo, on voit que la journée s'annonce sur de bons rails, vu toute la préparation mise en place!!!

Peut-être est-ce moi que me fait cette idée mais même si je suis resté assez distant de tout ce qui touche à  l'Open Source cette année, j'ai bien senti comme un creux pendant cette année sur le marché de l'Open Source...

La période 2004-2007 a été une période faste pour PostGIS et PostgreSQL notamment grà¢ce à  leur portage sur Windows mais aussi depuis de grandes améliorations introduites depuis PostgreSQL 8.1 et l'introduction du WKB dans PostGIS etc...Toutes ces améliorations, tout le monde les connaà®t! Celà  a donné confiance aux industriels dans ces technologies. Preuve en est, la RATP qui décida en décembre 2007 de basculer une partie de son travail sous PostgreSQL. De petites structures (startup, etc..) ont aussi émergé du marché Open Source. Ce n'est pas ces boites qui manquent en France!

Pourtant 2008 - à  mon sens - se décline comme une année à  part! Tous les produits intégrant ces deux briques logiciels sont plus ou moins arrivés à  maturité. On voit aussi depuis la moitié 2006, de plus en plus de CV faisant référence à  PostgreSQL/PostGIS. Tant mieux...!

La première constatation que je fais c'est que l'engouement succité par ces deux outils s'est un peu estompé. Les gens qui abordent ces outils s'approprient facilement les bases d'utilisation. Ce qui est tout à  fait normal. Mais parfois c'est la lecture en diagonal qui me sidère

Un simple exemple! Un novice qui découvre PostGIS et par la même occasion les index spatiaux ou les index va se faire un malin plaisir à  indexer ses champs. Il lance son petit explain analyze pour s'assurer que c'est bien un parcours d'index que le planificateur de requête de PostgreSQL aura choisi.

Jusque là  rien d'alarmant! Maintenant allez lui dire celà .

Ah bon! Et sur un serveur de production qui fait énormément de mise à  jour journalières (UPDATE ....) et parfois des SELECT qui requiert ton fameux parcours par index, est-ce pertinent???

A celà  le novice répondra oui! Et c'est là  que vous lui dites que non!!! Et encore ici je ne formulerai q'un mini scénario catastrophe

En effet, parcours d'index impose autant de remonter en cache des pages demandés pour les tuples en question que nécessaire si la politique de maintenance de la table n'est pas régulière (table peut mise à  jour etc...) La grosseur de la table est aussi à  prendre en compte. Conséquence: la remontée en cache imposera de multiplier par 5 si nécessaire la lecture de la même page! N'aurait-il pas été mieux de recourir à  des commandes comme CLUSTER ou d'utiliser un ORDER BY ou autre...??? Sachant aussi q'un order by est conditionné par la valeur du work_mem etc...etc...etc...

Autant de pistes que possibles! Et maintenant si on passait en mode multitransactionnel..Non laissons tomber cette idée....Etc...Etc...Quel architecture prendre??? RAID 5 ou RAID 10....?? Et pourquoi l'un et pas l'autre?

Ceci est le genre de question qui s'inscrivent dans le court de l'année 2008. C'est le genre de questions qu'on me pose cette année quand les gens ont un souci avec PostgreSQL/PostGIS. Parfois je suis au taf. Je prends le temps de prendre mon portable, de sortir de mon bureau pour aller répondre dehors. En 2004-2007, les questions étaient gentilles et abordables...Les temps ont bien changé! Et encore je n'émumère pas les questions qu'on me pose sur PostGIS car là  c'est du très technique!!! Parfois je me dit o๠les gens votn chercher des question pareils???

Enfin à  chaque contributeur son lot quotidien!

Ma conclusion est que la B A BA de PostgreSQL/PostGIS a bien été assimilé. Maintenant la demande est bien différente ce que les gens recherchent, notamment en 2008. Celà  me donne quand on me pose ce genre de question, une idée du marché SIG Open Source: une industrialisation qui se met petit à  petit en place.