Samedi 2011-07-02: Un premier voyage

Avec deux amies ce samedi là, nous avons pris 2 voitures pour emmener une partie de mes affaires. J'ai profité qu'elles montaient sur Lyon pour rendre visite à une proche à eux pour faire mon déménagement. D'ailleurs, il n'y avait pas grand chose dans leur voiture si ce n'est 3 valises et deux cartons. C'est surtout ma votiure qui était chargée avec les ordinateurs et tout mon matos informatique. Ayant décollés d'Avignon sur les coups de 8h15-8h30, nous sommes arrivés aux environs de 11h00-11h30 (le temps de marquer quelques poses sur la route). C'est sûr que proposer de donner un coup de main celà m'a permis d'économiser un aller-retour Avignon-Lyon

Arrivés sur place, je leurs ai fait visité rapidement l'appartement avant de leur donner congé.Contrat du logement signé, sur le conseil avisé d'une de mes amies, j'ai donc décidé de faire une sieste avant de reprendre la route. D'ailleurs sur la route, pour un premier week-end de grand départ, j'ai pu constaté certaines voitures en feu ou des kilomètres de bouchons dans l'autre sens.

J'ai donc fait une petite sieste réparatrice. Histoire de remplir le friog, je suis allé faire les courses dans une superette du coin. J'ai ensuite repris la route sur les coups de 19h00. La route était très bien dégagée, aucun ralentissement constaté...Ouf!!!!

Le plus dur restait à venir le lendemain: rendre l'appartement à Avignon et revenir avec Simba

Dimanche 2011-07-03: Etat des lieux de l'appartement sur Avignon, Dernier voyage (Simba)

Levé sur les coups de 8h00-9h00, j'ai commencé par rapproché la voiture de mon appartement. Pour un dimanche matin, j'ai facilement trouvé une place. Puis le reste comme quand on rend un appartement:
  • vidage du frigo;
  • faire les derniers cartons et les transporter à la voiture;
  • jeter ce qui est inutil;
Au lieu de rendre l'appartement à 14h00, je l'ai finalement rendu vers 16h00. Après avoir vu mes anciens propriétaires qui ont eu la bonté de me laisser déborder sur le temps et de prendre deux jours pour faire mon déménagement, j'ai pris la route sur les coups de 17h30, Simba à l'arrière de la voiture. Vu la chaleur sur la route, j'ai marqué de longues pauses notamment pour Simba, afin de l'hydrater. D'ailleurs je n'étais pas pressé, j'ai roulé tranquillement sans forcer

Je suis finalement arrrivé à destination sur les coups de 20h30. Comme Simba n'a pas trop supporté le voyage, il a uriné dans sa cage. Du coup, il a eu droit à un bain dans la baignoire avant que je le laisse aller visiter les autres pièces. Pour son bain , il s'est laissé faire.

Ce qui m'a le plus marqué c'est qu'il a de suite deviné où était ma chambre par rapport à la chambre d'ami. Il s'est posé sur le lit pour y faire sa toilette (vu que j'y avais fait la sieste le samedi, c'est sûrement mon odeur qui a du opérer).

3. Bilan de mes deux années sur Avignon

Personnellement, là où je pense avoir fait le bon choix pour cet appartement sur Saint-Priest, c'est

  1. le calme: contrairement au centre-ville d'Avignon, plus calme que ça il n'y a pas! Au revoir la saleté, les clodos qui puent ou qui te racontent leur vie alors qu'on ne leur a rien demandé, la caillerat avignonnaise, les voisins qui s'engueulent à longueur de journée etc...
  2. Je suis au rez-de-chaussé et ma voiture est juste garée juste devant mon appartement dans un parking intérieur. Par rapport à Avignon où c'était la galère pour se garer et ca craignait avec les trous du cul de caillerat qui pensent qu'à casser gratuitement ta voiture, y'a pas photo
  3. Je peux sortir mon chat pour qu'il se balade, qu'il prenne un peu l'air sans souci.
Personnellement, j'ai passé deux ans dans le centre-ville d'Avignon. Je n'ai jamais eu de souci avec qui que ce soit. Je ne le déplore pas sauf la fois où on m'a cassé ma voiture. En parlant de ces petits merdeux, j'espère qu'un de ces quatre matins, ils auront un retour de bâton, histoire qu'il comprenne bien ces sales petits fils de pute.

Les points positifs

  • mes propriétaires qui étaient des gens vraiment bien et sympathiques (un couple de retraité vraiment sympathique);
  • les amis que j'ai pu me faire;
  • ma voisine qui m'a souvent dépanné;

Sur le plan professionnel, j'ai fais de l'Oracle. J'ai bien aimé le travail que j'ai fait (sauf sur la partie assistance-utilisateur pendant un moment que j'ai pas du tout aimé!). Les contacts que j'ai effectués et gardés aussi comptent pour moi. Celà m'a permis de garder contact sur le plan humain avec des gens biens. Le truc que je déplore et celà je l'ai appris à mes dépends c'est les gens qui mentent sur leur CV et qui ose la ramener avec leur soi-disante expérience de grand expert! Ca c'est un truc que je déplore et que je ne supporte pas. De toute façon, j'allais me barrer. Parfois j'ai donc préféré botter en touche. Ayant ma conscience professionnelle pour moi, j'ai prévenu. On m'a bien fait comprendre qu'on en tiendrait pas compte. Ce n'est plus mon souci aujourd'hui. J'ai fait ce qui m'a semblé nécessaire. Point final!

Je peux être compréhensif sur beaucoup de choses mais en tant que DBA pour moi le mot Tuning est sacré! Le faire figurer sur le CV celà veut dire ce que celà veut dire! J'ai fermé un peu ma gueule car j'avais vraiment hâte de me barrer surtout les derniers jours(...)

L'avant-dernière soirée que j'ai passé c'était avec mes amis. J'ai dit ce que je pensais à une amie, histoire de bien fixer les choses. J'ai insisté sur le fait que pour moi lui venir en aide était pour moi comme un contrat. Je n'ai pas eu le retour attendu et attristé d'entendre ce que j'ai pu entendre et ne pas pouvoir dire. Pour la suite de sa vie, le reste n'est plus mon problème! Aujourd'hui je ne suis plus dupe de ce qu'elle pense vouloir faire croire aux autres :) J'en ai parlé avec un autre amie pour lui dire c'était la dernière et la toute dernière personne que j'aidais.

Conclusion: j'ai une nouvelle vie qui commence. J'ai des projets que je voudrais mener à bien dans cette nouvelle vie. Que ce soit sur le plan familial, amical, professionnel, je n'ai plus du tout l'intention de me laisser emmerder par qui que ce soit