Vidéo

Suite au court billet sur le menu de Noël 2017, voici une courte vidéo sur le contenu des marmites
Pendant que je cuisinais et que celà mijotait dans la grande marmite, Simba -- mon chat -- n'arrêtait pas de me faire des yeux doux pour goûter .

Le dimanche 24-Dec-2017 au soir, je me suis resservi 2 fois -- juste 2 bouchées de riz et un morceau de viande la seconde fois --. J'ai donné quelques morceaux de viandes à Simba. Il s'est aussi régalé le petite canaillou -- il n'a laissé aucune miette --.

Concernant les plats

Vu que je n'avais pas cuisiné depuis très longtemps -- au moins un an --, je suis assez content de moi, je n'ai pas trop perdu la main.

  • Pour le Riz Pilaf, le ratio Riz/Eau est plus ou moins le même: 1 volume de riz pour 2 volumes d'eau. Dans le cas présent, j'avais 2.5 volumes de riz = 5 à 5.5 volumes d'eau. A la base il faut 5 volumes d'eau mais le 0.5 de volume d'eau des 5.5 est à ajouté ou pas en cours de cuisson du riz pour réajuster la cuission -- ces 0.5 volume sont donc optionnelles --
  • Les gros piments verts -- achetés en bocal -- ont réhaussé le goût et ouvert mon appétit.
  • Pour le poulet fumé: le mélange Gingembre/Graine de moutarde noire s'est révélé des plus intéressants -- petit mélange improvisé --. Celà permet de faire tenir le goût du fumé en bouche bien des heures après le repas. Dans le cas du poulet, il s'agissait de gingembre frais. Je l'ai haché grossièrement et passé au mixeur avec les graines de moutarde noire et du poivre. Très peu ou pas de sel car le poulet fumé en a déjà
  • Pour les lentilles, j'ai d'abord fait revenir dans de l'huile un quart d'oignon émincé et de la poudre de gingembre moulu. J'ai toujours trouvé que le gingembre moulu rendait le goût des lentilles bien meilleur.

Les réserves pour la semaine prochaine

J'ai fait mes réserves pour la semaine à venir: 4 gamelles remplies à rabord .

Pour la semaine du 25, vu le contenu des gamelles, j'ai de quoi me limiter quotidiennement à

  • un repas consistent -- la gamelle --
  • et un repas léger -- à voir/au choix: 1 pomme, 1 yaourt etc... -- .
Note pour plus tard: Si je compte me remettre à cuisiner pour Janvier/Février/Mars 2018, il va falloir que je me réapprévisionne en curcuma

Hors-sujet: Notes concernant le Riz Pilaf

Concernant le riz pilaf au beurre, rien de bien nouveau, tout celà se trouve facilement sur Internet
  • Du Riz -- de préférence Basmati --
  • Un oignon
  • Du beurre
  • Un verre pour mesurer le riz et l'eau
Pour la préparation
  • Prendre du riz long-- de préférence du Basmati --
  • Pour la quantité, se munir d'un verre. On dira que ce verre servira de base. Mesurer la quantité de riz en utilisant ce verre
  • Laver le riz plusieurs fois de manière à le débarasser de sa "poudre de riz". Le laver au moins 4 à 5 fois à l'eau tiède. Le riz Basmati est connu pour contenir une grande quantité de cette "poudre de riz". On le lave ainsi afin d'éviter que le riz devienne collant pour la suite.
  • Laisser le riz reposé dans de l'eau très froide pendant au moins 20 minutes. Ainsi il va prendre une coloration blanche. Les graines de riz vont se rallonger. Cette étape bien qu'optionnelle permet d'avoir un très bon riz.
  • Au bout de 20 minutes: faire égoutter le riz
Pour la cuisson et le nacrage du riz
  • Découper du beurre en morceau. Pour le choix du beurre, j'ai pris du beurre Extra-fin
  • Emincer un oignon
  • Faire chauffer votre marmite à petit feux
  • Déposer les morceaux de beurre. Faire revenir les morceaux de manière à ce que celà soit liquide. Garder quelques morceaux de beurre en réserve
  • Déposer l'oignon émincé. Faire revenir et attendre que les morceaux de beurre soient transparents
  • Déposer le Riz. Bien mélanger. Couvrir temporairement pour assurer le nacrage
  • Réajuster le nacrage si nécessaire en déposant les quelques morceaux de beurre restants
  • Reprendre le verre utilisé précédemment et verser deux fois le volume d'eau que le volume de riz mesuré grâce au verre (Ex: Si vous avez mesuré deux volumes de riz avec ce verre, alors il faudra 4 volumes d'eau)
  • Réduire à feu doux.
  • Couvrir

La cuisson sera terminée lorsque le riz aura absorbé l'intégralité de l'eau. On peut si nécessaire rajouter une demi-volume d'eau en cours de cuisson.

Une fois la cuisson terminée, laisser le riz se reposer au moins 20 minutes avant de servir:

  • Cette petite attente permet au riz de se détendre un peu plus mais ne gâche rien à son goût.
  • Le riz évacue très lentement sa chaleur. Au bout de 20 minutes, il sera encore assez chaud