Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 >

mardi 8 mai 2018

WebSite will be shutdown in May...We will be back online on June 7th, 2018

Website davidgis.fr will be shutdown for below dates
  • Start: Wednesday May 9th, 2018
  • End: Thursday June 7th, 2018
If you have any important request then you can PM me davidtecher_@_yahoo.fr.

I will visit my own family in Reunion Island (Indian Ocean) for this period of time. Wish you the best, hoping to see you soon

lundi 30 avril 2018

Ode à Mercenaire

En ces temps de doute passé, Mercenaire se rendit à un endroit bien précis. Tenant un verre à la main -- figeant du regard un coin bien particulier --, il prononça ces quelques mots

La vie est parfois bien étrange

Un jour tu vis, l'autre jour tu meurs

Entre les deux, il y aura au moins un nuit

Choisis-en une de ces nuits. Vis-là à fond, vis tes rêves

Et si tes rêves ne voient pas l'aube, dis-toi bien qu'il y aura

Un autre jour, peut-être, un autre jour...

Ces quelques mots furent accompagnés d'un long moment de silence. Il but une gorgée du verre qu'il tenait -- une légère larme s'échappant de son oeil droit --. Le grand moment approchait et serait pour bientôt. Il enfila sa monture et disparut au loin, affronter son destin.

lundi 23 avril 2018

Voyage à la Réunion du 05-Mai-2018 au 31-Mai-2018: les jours semblent devenir longs et l'attente interminable...Une étrange impression

Au moment d'écrire ce billet, il me reste pas mal de choses à régler avant de partir. Depuis dimanche 22-Avril-2018, l'attente est vraiment interminable. Cette année pour une raison qui m'est inconnue, j'ai l'impression que ce voyage sera des plus importants pour moi. Il y aura un avant, un pendant et un après.

Généralement je passe mes journées sur mes ordinateurs mais ces dernières semaines et derniers jours, je les ai tous éteints. C'est vraiment étrange comme sensation. Celà vous démange de l'intérieur. Quelque part, je dois avouer concernant les dates que 2018 correspond à 20 ans après 1998. 1998 est une année bien marquée de ma jeunesse. Me retrouver sur mes terres 20 ans après, ça rappelle bien des souvenirs que je pensais avoir enterré depuis déjà 20 ans. Tout à coup, ils resurgissent tous. Etrangement, ces derniers mois, j'ai l'impression que le destin -- s'il existe -- veuille que je retourne sur mes terres, là où tout a commencé, là où tout trouve sa source, là où une décision trop hâtive pris 24 heures trop tôt a fait basculer le destin de plusieurs personnes.

Le passé c'est le passé. Aucune nostalgie à avoir de ce côté-là. Chacun a (re)fait sa vie depuis. Mais je sais que cette période reste à tout jamais gravé dans les souvenirs des personnes qui y ont assisté (...). Des pages ont été tournées depuis, l'eau a coulé sous les ponts.

A l'époque avec un ami proche, nous avions enterré tout celà: les souvenirs, les évènements de l'époque et tout ce qui était rattaché, nos rêves etc...Mais parfois certaines choses demandent une volonté d'acier pour être reprise à nouveau en mainavant d'être déterré. C'est ce à quoi je m'attèle depuis plusieurs semaines. En déterrant cette chose, je sais qu'à mon retour de l'île de la Réunion, je pourrais faire face pour les temps à venir. L'avenir s'annonce radieux pour plus tard -- je le pense tout au fond de moi --.

Avant de partir, une ou deux décisions importantes restent à prendre, certaines choses doivent pour le moment rester en suspend. Je reste serein pour l'avenir. Les jours me paraissent bien longs avant le grand jour prévu en Mai 2018.

Comme un force qui attire son porteur, je serai présent pour ce fameux jour et j'irai rendre hommage à l'homme qui codifié ma vie et renouvellerai le serment que je lui ai fait voilà bien des années. Là se trouve la source, là se trouve les terres de ma famille de sang, là se trouve et réside leur foie, leurs rêves, leurs espoirs brisés par la vie. Depuis le temps, bien des personnes m'ont dit d'oublier. Ils ne peuvent pas comprendre et je ne leur en veux pas. Un code est un code même si bâti sur des choses sombres (abritant nos rêves d'enfant sous la protection de cet homme). Et ce sombre doit être renouvelé. Rien en 26 ans n'a pu le brisé. Quel qu'est pu être les épreuves, où que je me trouve, je n'ai jamais plier le genou et ne le plierai jamais! Il est temps d'effectuer ce voyage en premier lieu pour la famille de sang, de plier le genou en ce lieu sacré, de prêter serment à nouveau, de se recueillir, de recharger le sombre pour les années à venir. Ce sombre deviendra en des temps inconnus une source d'amour, de paix intérieure. J'ai hâte d'être à ce jour.

Une fois ce serment renouvelé, je serai à nouveau prêt pour déterrer cette chose. Deux évènements se croisent pendant le même voyage. La fameuse rencontre prévue pour 2018/2020 pourra enfin avoir lieur comme le veut l'usage.

mardi 27 mars 2018

La petite chérie de Simba mon chat, se nourrissant à ma fenêtre

Ce mardi 27-Mars-2018 sur les coups de 14h35, la petite chatte du quartier que je vois régulièrement est venue se présenter à ma fenêtre pour quémander de la nourriture. Mon chat Simba n'ayant pas fini ces restes de la veille, je lui ai donc donnée les restes. A la fin de ce repas, au moment de venir récupérer le plateau, j'ai aperçu une blessure à peine cicatrisée sur son frond . Mon petit coeur a fait un tour . J'ai donc ouvert un sac de pâtée pour qu'elle puisse se requinquer.

Dans la vidéo, ci-dessous c'est elle en train de finir le second repas. Ceci-dit que ce soit sur deux pattes ou 4 pattes les représentantes de l'espèce féminine ont été servi au niveau repas au cours du moi de Mars chez moi

Mon chat Simba reste toujours éloigné quand il l'a voit mais ne lui court jamais après ni n'essaie de la frapper. Heureusement c'est tout le contraire avec les autres matous du quartier.

Elle est craintive, farouche. Je respecte la nature. L'apprivoiser n'est pas dans mes objectifs. D'après les petits miaulement qu'elle a poussé quand je l'ai croisé -- avant les repas --, je sentais bien qu'elle avait besoin de manger. J'espère juste qu'elle se remettra de cette petite blessure.