Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 >

jeudi 4 décembre 2008

Programme pour décembre...

J'ai commencé à faire le nécessaire pour libérer Montpellier. D'ici janvier 2009, j'aurais enfin lâché mon appartement tout en sachant que je laisse entre de bonnes mains. Normalement je serais sur Montpellier toute la semaine du 22 décembre 2008...Ce sera l'occasion d'aller chercher Simba sur Montpellier et le ramener sur la côte d'Azur!!!!

A mon avis ca va lui changer d'être ici. Il risque d'être un peu perdu au début mais je pense qu'il s'y fera avec le temps :)

samedi 29 novembre 2008

Un site bien intéressant pour mémo sous Linux

Le site est http://memoire-grise-liberee.fr.eu.org/

La crise en géomatique open source...Etat des lieux

Pour une nouvelle, je m'attendais à celà cette semaine mais sûrement pas à ce point! Par les temps qui courent même les meilleurs subissent de plein fouée cette crise. La voir apparaître dans le milieu de la géomatique Open Source à ce point m'a quand même un peu effaré!!! Mon ancienne boîte (01MAP) elle avait connue le début de crise dès janvier/février 2007...Je sais que le Sud de la France est une partie où les start-up en géomatique sont nombreuses. Reposant en grande partie sur des financements publics bien que j'ai quitté le milieu depuis un moment je me pose quand même des questions quant à leur devenir:

  • - combien de temps tiendront elles? Verront elles le bout du tunnel?
  • - Quelle sont les stratégies à adopter pour y faire face?

Comme tout le monde, moi aussi je la subit mais c'est pour une raison d'éthique professionnelle que je publie ce billet.

Professsionnellement parlant je me pose surtout cette question notamment pour une de mes anciennes connaissances de mon ancien milieu pour lequel j'ai un profond respect: O. GAYTE: personne qui prenait souvent de mes nouvelles quand je galérais pour trouver du taf et me proposer ses contacts pour d'éventuels opportunités. Au passage Olivier, si tu lis ce message, je te transmets mes amitiés ...Tu es l'un des rares mecs que je connaisse à être droit et équitable dans le milieu...

Trouver les réponses aux questions énumérées ci-dessus ce n'est sûrement pas moi qui va y trouver une réponse. Mais si j'étais un jeune diplômé d'une école de la géomatique, c'est sûr que je me poserais bien des questions. A mon avis, ce genre de questions a dû ou trouvera sa place dans les cours enseignés dans les grandes écoles comme ENSG etc...

Au bout de 4 ans dans les SIG si j'ai quitté le milieu c'est que j'avais bien senti que les choses et le marché avaient bien changé depuis 1 an et demi. Avec du recul, je verrais plutôt un nouveau type de profil apparaître dans les mois et années à venir. Il sera plus question de personne ayant un profil assez diversifié et polyvalents. La polyvalence va jouer un rôle-clé en géomatique dans les mois à venir...On assistera à une nouvelle donne pour les profils recherchés!.

D'ici j'entends déjà les sages et les puristes dirent que c'est déjà le cas! Certes c'est déjà le cas mais pas au niveau auquel je le perçois...Comme être polyvalent en SIG fait déjà parti des us et coutumes, au jour d'aujourd'hui, on ne fait plus vraiment de distinction sur cette polyvalence à tout bout de chams...

A mes yeux cette polyvalence s'inscrit dans un cadre ou du jour au lendemain on pourra aussi bien exercer ses compétences réservées qu'au monde des SIG dans un cadre différent. J'expose ma pensée par un exemple.

Faire du PostGIS aujourd'hui c'est bien! C'est au programme des grandes écoles etc...On montre celà aux élèves uniquement dans un cadre pour les SIG...Mais qui ne vous dit pas que demain vous seriez amener à exercer vos talents pour faire du PostGIS dans un cadre différent que celui des SIG??? Tout peut arriver en ce bas monde!!! Qui dit Web 2.0 dit réseaux sociaux dit cartes qui dit donc nouveau modèle donc appelant du spatial et des algorithmes portants je ne sais quels noms qualifier par nos grands penseurs du Web etc...etc...Et de là émerge de nouvelles donnes...C'est même un produit phare que ne renie pas les grands SIG proprio du marché, preuve faite qu'il a ses lettres de noblesses depuis longtemps - bien que moi de mon côté, je n'en fait quasiment plus -.

Il est fort à parier que beaucoup penseront à une reconverson professionnelle. La plus grande des plus values de la Géomatique c'est cette rencontre de plusieurs domaines: SGBD, réseau, Web etc...On pourra aussi bien voir un administrateur SIG qui du jour au lendemain ira postuler pour un poste d'adminsitrateur de bases de données ou se reconvertir pour être chef de projet pour des offres Web...Que sais-je?

Mais derrière cette idée se peaufine aussi l'idée que la géomatique puisse perdre aussi ses meilleurs développeurs ou autre. Là sera par exemple le premier ressenti de la crise...Enfin nous verrons bien...

A quoi donc s'attendre pour le devenir en géomatique open source? A une situation où on se concentrera uniquement sur ce qui est rentable en abandonnant le superflu?

Attention alors à ne pas faire comme à la Star Ac' ces temps-ci qui sent un peu le renfermé, si vous voyez ce que je veux dire (scènes coquines de ces jeunes demoiselles pour essayer de remonter l'audimat mais en vain!!!)...Comme je peux le lire sur divers blogs ici et là sur la toile, il faudra je pense commencer par redistribuer les cartes...

Bien sûr certaines start-up essayeront de fusionner pour tenter de supporter les soucis ensembles mais est-ce réellement le meilleur des choix car même en géomatique le capitalisme s'est installé en débit d'un modèle basé sur la philosophie du Libre. Les réductions d'effectifs sont à prévoir même pour les plus grands experts! Bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle, celà dépend!!! Bonne dans le sens où celà fait une place de libre pour la personne qui récupère la ou les places, mauvaises quand on ferme la boite et on essaie de repartir à zéro avec moins de monde autour de soi en se disant "Je l'ai fait une fois, je peux donc le faire une seconde fois...!"

Enfin bref, ce genre de polémique est propre à toute jeune boîte et n'est donc pas généralisée! La grande tendance serait donc plutôt d'essayer de garder sa place, ne pas tenter de jouer avec le diable en essayant de postuler à une offre alléchante avec un meilleur salaire ailleurs...Peut-être attendre un peu?

Quoiqu'il en soit les lignes ci-dessus ne sont que le fruit de mon imagination un samedi soir alors qu'il pleut dehors sur Antibes! Y'avait rien à la télé. C'est la raison pour laquelle j'ai écris ce billet...Pour redevenir sérieux, je souhaite donc à mes anciens collègues de pouvoir trouver une sérennité dans les mois à venir par rapport à la conjoncture actuelle....

Bien que de mon ancien milieu, il ne reste plus que le plaisir de contribuer/participer sur les forums de georezo.net et de forumsig.org, j'espère de tout coeur que tout se passera au mieux pour vous. Je ne me plains pas du travail - bien au contraire - et de la vie que je mène actuellement mais des gens biens de 2003 à 2007 en géomatique, j'en ai connu dans ce milieu.

Un ancien géomaticien un peu philosophe.

Test la fonctionnalité

Une fois PostGIS 1.3.4 installée, on peut par exemple effectuer le test suivant

testgis=# \df *json
                                List of functions
 Schema |     Name      | Result data type |         Argument data types         
--------+---------------+------------------+-------------------------------------
 public | _st_asgeojson | text             | integer, geometry, integer, integer
 public | st_asgeojson  | text             | geometry
 public | st_asgeojson  | text             | geometry, integer
 public | st_asgeojson  | text             | geometry, integer, integer
 public | st_asgeojson  | text             | integer, geometry
 public | st_asgeojson  | text             | integer, geometry, integer
 public | st_asgeojson  | text             | integer, geometry, integer, integer
(7 rows)

testgis=# select st_asgeojson('LINESTRING(0 0,1 1)'::geometry);
                                                   st_asgeojson                                                    
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 {"type":"LineString","coordinates":[[0.000000000000000,0.000000000000000],[1.000000000000000,1.000000000000000]]}
(1 row)

testgis=# select st_asgeojson('LINESTRING(0 0,1 1)'::geometry,1);
                       st_asgeojson                        
-----------------------------------------------------------
 {"type":"LineString","coordinates":[[0.0,0.0],[1.0,1.0]]}
(1 row)

testgis=# select st_asgeojson('LINESTRING(0 0,1 1)'::geometry,2);
                         st_asgeojson                          
---------------------------------------------------------------
 {"type":"LineString","coordinates":[[0.00,0.00],[1.00,1.00]]}
(1 row)