Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >

lundi 6 octobre 2008

A propos du GeoWeb 2.0...???

Mes biens chers frères, n'oubliez pas en ces temps difficiles cette phrase d'introduction du Western Spaghetti Pour quelques dollars de plus

A cette époque là, pour certains hommes, la vie n'avait pas de prix mais la mort elle en avait une...

On appelait ces hommes des bounty killers....

A notre époque on dira

Quant au GeoWeb 2.0, fédéraliser des projets s'effectuera au détriment d'un choix du marché SIG Open Source...Des projets sont morts, d'autres ont survécu et d'autres suivront...Les hommes qui l'utilisent quotidiennement sont déjà présent...Quant aux hommes qui le mèneront, ils (re)viendront plus tard...

vendredi 3 octobre 2008

[MapServer 5.2.0] Compilation et test pour PhpMapScript

Pour la compilation, j'ai utilisé la configuration suivante

./configure --with-wms-client --with-wfsclient \
--with-wfs --with-postgis=/usr/local/pgsql/bin/pg_config \
--with-proj=/usr/local/ --with-geos=/usr/local/bin/geos-config \
--with-curl-config=/usr/bin/curl-config --with-fastcgi=/usr/lib/cgi-bin/ \
--with-proj=/usr/local --with-wfs --with-gd=/usr/local/ --with-ming=/usr/local/ \
--with-ogr=/usr/local/bin/gdal-config --with-gdal=/usr/local/bin/gdal-config \
--with-php=/root/php-5.2.1 --with-png --with-xml2-config=/usr/bin
Ensuite
make
On copie la librairie à l'endroit adéquate
cp ./mapscript/php3/php_mapscript.so $(php-config --extension-dir)/
Dans le php.ini, on active cette librairie
extension=php_mapscript.so
On considère maintenant la Mapfile wr.map dont le contenu est
root@olivia:/mnt/sources/mapserver-5.2.0# cat /var/www/demo_routing/map/wr.map 
MAP
  EXTENT 65.8612518310547 -88.3858108520508 300.999877929688 126.77375793457
  IMAGECOLOR 255 255 255
  FONTSET "/var/www/demo_routing/map/fonts.txt"
  SYMBOLSET "/var/www/demo_routing/map/symbols.sym"
  SIZE 500 457.336021282363

  IMAGETYPE svg

  OUTPUTFORMAT
    NAME svg
    MIMETYPE "image/svg+xml"
    DRIVER svg
    FORMATOPTION  "COMPRESSED_OUTPUT=FALSE"
    FORMATOPTION  "FULL_RESOLUTION=TRUE"
  END

  STATUS ON
  NAME "wr"

  WEB
    IMAGEPATH "/var/www/tmp/"
    IMAGEURL "/tmp/"
  END



LAYER
    CONNECTION "user=postgres dbname=routing_db host=localhost"
    CONNECTIONTYPE POSTGIS
    DATA "buffer from (select buffer(the_geom,0.5),gid from wr) as foo USING UNIQUE gid USING SRID=-1"
    TYPE POLYGON
    STATUS ON
    CLASS
        STYLE
          COLOR 0 123 0
          OUTLINECOLOR 255 255 0
      END
    END
  END

END

Conformément aux recommendations de http://mapserver.gis.umn.edu/docs/howto/svg-howto/#polygon-layers,en utilisant le script suivant

draw();
  header("Content-type: image/svg+xml");
  $url = $img->saveImage("");
?>
on a alors l'affichage suivant (pour des conformités d'affichage, ici le fichier svg a été converti en png).

lundi 29 septembre 2008

[Journée PGDay 2008] Samedi 4 Octobre 2008 à Toulouse et réflexion sur l'Open Source SIG 2008..

L'évènement est sur beaucoup de sites actuellement et circule un peu partout (...). Le programme est disponible à http://www.pgday.fr/doku.php/programme. Composé de plusieurs conférences, il y en aura une notamment qui sera consacré à PostGIS. Celle-ci sera animée par Nicolas RIBOT (CampToCamp)

Une autre est aussi prévue, concernant le retour d'expérience sur les SIG sur le Web. Les SIG auront donc une belle place sur le devant de la scène cette année.

En relisant le blog de Jean Paul Argudo, on voit que la journée s'annonce sur de bons rails, vu toute la préparation mise en place!!!

Peut-être est-ce moi que me fait cette idée mais même si je suis resté assez distant de tout ce qui touche à l'Open Source cette année, j'ai bien senti comme un creux pendant cette année sur le marché de l'Open Source...

La période 2004-2007 a été une période faste pour PostGIS et PostgreSQL notamment grâce à leur portage sur Windows mais aussi depuis de grandes améliorations introduites depuis PostgreSQL 8.1 et l'introduction du WKB dans PostGIS etc...Toutes ces améliorations, tout le monde les connaît! Celà a donné confiance aux industriels dans ces technologies. Preuve en est, la RATP qui décida en décembre 2007 de basculer une partie de son travail sous PostgreSQL. De petites structures (startup, etc..) ont aussi émergé du marché Open Source. Ce n'est pas ces boites qui manquent en France!

Pourtant 2008 - à mon sens - se décline comme une année à part! Tous les produits intégrant ces deux briques logiciels sont plus ou moins arrivés à maturité. On voit aussi depuis la moitié 2006, de plus en plus de CV faisant référence à PostgreSQL/PostGIS. Tant mieux...!

La première constatation que je fais c'est que l'engouement succité par ces deux outils s'est un peu estompé. Les gens qui abordent ces outils s'approprient facilement les bases d'utilisation. Ce qui est tout à fait normal. Mais parfois c'est la lecture en diagonal qui me sidère

Un simple exemple! Un novice qui découvre PostGIS et par la même occasion les index spatiaux ou les index va se faire un malin plaisir à indexer ses champs. Il lance son petit explain analyze pour s'assurer que c'est bien un parcours d'index que le planificateur de requête de PostgreSQL aura choisi.

Jusque là rien d'alarmant! Maintenant allez lui dire celà.

Ah bon! Et sur un serveur de production qui fait énormément de mise à jour journalières (UPDATE ....) et parfois des SELECT qui requiert ton fameux parcours par index, est-ce pertinent???

A celà le novice répondra oui! Et c'est là que vous lui dites que non!!! Et encore ici je ne formulerai q'un mini scénario catastrophe

En effet, parcours d'index impose autant de remonter en cache des pages demandés pour les tuples en question que nécessaire si la politique de maintenance de la table n'est pas régulière (table peut mise à jour etc...) La grosseur de la table est aussi à prendre en compte. Conséquence: la remontée en cache imposera de multiplier par 5 si nécessaire la lecture de la même page! N'aurait-il pas été mieux de recourir à des commandes comme CLUSTER ou d'utiliser un ORDER BY ou autre...??? Sachant aussi q'un order by est conditionné par la valeur du work_mem etc...etc...etc...

Autant de pistes que possibles! Et maintenant si on passait en mode multitransactionnel..Non laissons tomber cette idée....Etc...Etc...Quel architecture prendre??? RAID 5 ou RAID 10....?? Et pourquoi l'un et pas l'autre?

Ceci est le genre de question qui s'inscrivent dans le court de l'année 2008. C'est le genre de questions qu'on me pose cette année quand les gens ont un souci avec PostgreSQL/PostGIS. Parfois je suis au taf. Je prends le temps de prendre mon portable, de sortir de mon bureau pour aller répondre dehors. En 2004-2007, les questions étaient gentilles et abordables...Les temps ont bien changé! Et encore je n'émumère pas les questions qu'on me pose sur PostGIS car là c'est du très technique!!! Parfois je me dit où les gens votn chercher des question pareils???

Enfin à chaque contributeur son lot quotidien!

Ma conclusion est que la B A BA de PostgreSQL/PostGIS a bien été assimilé. Maintenant la demande est bien différente ce que les gens recherchent, notamment en 2008. Celà me donne quand on me pose ce genre de question, une idée du marché SIG Open Source: une industrialisation qui se met petit à petit en place.

dimanche 28 septembre 2008

Repas créole samedi soir à l'appart d'Antibes

Samedi après-midi, celà fait déjà 1 mois que j'ai aménagé avec Fabrice dans notre nouvel appartement. Pour préparer ma petite soirée de samedi, j'ai donc décidé d'aller faire quelques courses au Carrefour du coin, histoire de bien manger ce soir. Donc direction carrefour.

Comme tout dernier samedi du mois, il y avait foule.Au rayon fruits et légumes, j'ai pu trouvé des produits de chez moi de la Réunion:papaille, combava et piment oiseau. Je me suis pris une petite barquette de piment oiseau pour remonter mon carry poulet de ce soir...J'en ai profité pour aussi prendre du gingembre, du curcuma, ds oignons frais, des tomates, du thym

Donc au menu de ce soir:

  • un carry poulet;
  • un Tipiak Méli-Mélo gourmand - à la place de mon traditionnel riz -;
  • des courgettes.
  • Au final ça a donné cette belle présentation dans mes plats:


    Le repas du chef.

    Quand on s'arrête sur le carry poulet, on a cette magnifique vue


    Le carry poulet.

    Contrairement à mon habitude d'ajouter de l'ail, cette fois-ci je n'en ai pas rajouté, juste les ingrédients habituels: oignons, thym, gingembre, sel, poivre et curcuma. Mes courgettes je les ai fais revenir dans un fond 'huile avec des oignons du sel et un zeste de poivre et au bout d'une demi-heure, on a ça


    Les courgettes.

    Laissant le tout refroidir un peu, j'ai maté le premier épisode de SmallVille et suit aller me server en cuisine...Repas délicieux, je me suis régalé!!!

    J'ai terminé la soirée devant Jericho. Mon pote est ensuite rentré du taf, est allé directo sur internet...Moi je me suis couché sur les coups de 2h00 du matin.