Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 >

samedi 21 avril 2007

Un rougail saucisse au combava bien relevé

Ce soir - comme attendu - nous avons mangé le rougail saucisse au combava. J'avais appelé ma mère pour lui demander confirmation de ce que je pensais comment l'incorporer au rougail saucisse! Elle m'a dit ce que je pensais déjà: à mixer dans un robot, mélanger au gros sel et au piment. Seulement pas trop abusé, n'en mettre qu'un 1/4. Mais bon moi j'ai préféré mettre un 1/2 à la place. Résultat: c'était bien bon mais ca a aussi bien relevé le rougail saucisses! Nous nous sommes régalés commen d'hab.

J'ai terminé la soirére à m'affaler dans le clic-clac du salon à sommneler devant France2, histoire de bien digérer ! Ce n'est que vers 22h30 que je me suis décidé à me lever pour venir tapotter sur l'ordinateur. Ce plat nous a rappelé les délicieux plats lors de notre séjour l'année dernière à la Réunion! 20 à 30 minutes de bonheur le temps d'un repas .

vendredi 20 avril 2007

Au menu ce soir: rougail saucisse et repos.

Après deux semaines de recherche assez speed et à rythme soutenu, aujourd'hui et jusqu'à dimanche je fais une pause. J'en ai grandement besoin. Donc ce soir au menu du chef :

  1. rougail saucisse;
  2. cari chouchou. Le chouchou c'est ce qu'on appelle ici en métropole la christophine ou la chayotte. Un petit lien pour les amateurs http://www.supertoinette.com/fiches_recettes/fiche_chayotte_christophine.htm;
  3. un complément de blé ou de riz. Je verrais

Tiens celà me fait penser que cet après-midi, je dois aller en course pour faire la cuisine de ce soir: oignons, tomates...Comme on dit, ce sera un bon début de week-end. Et dire que pas plus tard que hier un copain m'avait appelé pour me demander de venir avec lui dans un restaurant qui sert des plats réunionnais pour me demander mon avis sur la qualité des plats .

En semaine, j'avais fait un cari crevette et comme toujours Madame a toujours le bon mot: «A chaque fois que tu cuisine, tes plats sont toujours réussis!». Moi c'est quand elle me fait son plat à base de planche de cabillaud assortie avec sa sauce que je me régale . Echange de bon procéde!

Incorporation d'un annexe sur tsearch2 dans la documentation (bientôt)

Après avoir réfléchi un petit moment, je pense inclure un annexe sur tsearch2 pour postgresql dans ma doc d'ici dimanche soir. Ce sera juste une reprise des billets que j'ai posté sur mon blog. Comme prévu celà permettra de conclure le mois d'avril.

Le site est à nouveau opérationnel

Depuis au moins une semaine, ma petite olivia (surnom de mon SONY VAIO PCG-FR215E ) à la maison faisait des siennes. Elle arrêtait pas de chauffer en atteignant des pointes à 90°C ....Avec la chaleur de cette semaine, elle était comme une saucisse Sa temperature était de

olivia:~# cat /proc/acpi/thermal_zone/THRM/temperature
temperature:             88 C
Et avant chaque extinction, j'obtenais le message
Critical temperature reached (90 C), shutting down
Ce que confirme ACPI pour le kernel, par
olivia:~# cat /proc/acpi/thermal_zone/THRM/trip_points
critical (S5):           90 C
passive:                 80 C: tc1=2 tc2=3 tsp=40 devices=0xdfff7338

Il faut dire aussi que par rapport à certains types de portable, ce sony évacue l'air chaud par l'arrière et non par dessous. Du coup dimanche, j'ai dévissé tout ce que je pouvais et passer un bon coup de bombe à gaz dépoussiérant. Je l'ai ensuite revissée. Mais elle ne voulait rien entendre . Résultat, mon site était donc inaccessible par intermittence . C'était sûrement le ventilo qui devait être encrassé. Oui mais comment l'atteindre? J'ai donc commencé par la surélever, même à la mettant en position inclinée. Rien n'y faisait. Mardi, j'ai même sortie l'aspirateur de Catherine pour essayer d'aspirer la poussière.

Donc hier soir, j'ai eu une notre idée! Je l'ai éteinte, j'ai attendu qu'elle soit froide! Au lieu de la nettoyer selon sa postion horizontale sur le bureau, je l'ai donc mis en position verticale, l'arrière du portable pointant vers le bas et l'avant du portable pointant vers le haut. Je l'ai tenu dans cette position de ma main gauche. De ma main droite, je lui ai appliqué un bon coup de bombe à gaz dépoussiérant. Et j'y suis allé sans pitié en enfonçant légèrement le tige blanche de la bombe dans l'évacuation d'air chaud. Et là est retombé des débris blancs qui apparement obstruaient le système d'évacuation.

Du coup, je l'ai redémarré! Et depuis tout marche nickel du moins depuis mercredi soir avec une température stable autour de 65-67 °C, sa température habituelle.