Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 >

vendredi 24 novembre 2006

Afficher sur une carte des données attributaires issues de plusieurs colonnes (concaténation)

C'est mon boss aujourd'hui qui m'a posé cette colle! Pour se faire dans le layer:

DATA "the_geom from (select pointonsurface(the_geom),gid,aaa||bbb||ccc||ddd::text as donnee from [table]) as foo USING UNIQUE gid USING SRID=[srid]"
...
LABELITEM "donnees"
...

Tiens faudra que je pense à la mettre dans ma doc pour PostGIS

Importer un shapefile français dans une base encodée en UTF-8

Un petit souci que j'ai eu à régler dernièrement dans mon taf concernant une grosse base. J'ai suivi ce lien http://docs.moodle.org/en/UTF-8_PostgreSQL. Donc pour ce faire

shp2pgsql -DI [shapefile] [table] | iconv -f LATIN1 -t UTF-8 -c | psql [base]

Ca roulaize ! Les Shapefiles qu'on me donnent sont français donc rentre dans le cas de l'encodag en LATIN1 (Europe de l'Ouest)

mercredi 22 novembre 2006

Une cari poulet de choix à essayer, une belle variante

Y'a pas longtemps, je suis tombé sur cette page http://bonappetitbiensur.france3.fr/recettes.php3?id_article=1695. Sincèrement depuis que je suis revenu de mon voyage à la Réunion, nous nous sommes mis à cuisiné! Et sincèrement aussi ce plat est un vrai délice, une onctueux cari poulet au goût sucré/salé que je ne saurais vous conseiller .

Le seul hic c'est que l'idiot que je suis au lieu de lire "huile de pépin de raisin", j'ai lu "pépin de raisin" je sais pas pourquoi! Peut-être avais-je les yeux plus gros que le ventre . Quoiqu'il en soit, j'ai mis des raisins secs à la place de l'huile de pépin et de l'huile végétale aussi en guise d'huile. N'yant pas de combava sous la main, j'ai du m'en passer. .

J'ai donc eu moi aussi mes quelques petites variantes et quelques notes aussi:

  • huile de pépin remplacé par de l'huile végétal et des raisins secs;
  • le temps de marinade pour le poulet, je l'ai laissé à une après-midi au lieu des 12h00 conseillées;
  • Le garam massala, c'est tout simplement le massalé chez nous à la Réunion (pour plus d'infos consultez ce lien);
  • le sirop de canne a été remplacé par 3 morceaux de sucres;
  • mette du citron dans un cari ! Comme dit une vielle chanson de chez nous "l'assassin la met safran dans bred morom'!. Au premier abord ça m'a surpris mais ca passe bien sans souci!

Mais franchement ce plat est vraiment harmonieux pour un plat croisant notre cuisine réunionnaise et la cuisine française. Un must à essayer. On l'a tresté ce soir à la maison! On s'est bien régalé!

CONCLUSION: Que je récapitule! Y'a pas longtemps j'ai fais mon premier cari boucané, maintenant un cari poulet digne des plus grands chefs . Y'a pas à dire je commence à exceller en cuisine . Ma chérie aussi d'ailleurs!

Installation de mon imprimante en réseau

Bon j'ai galéré ma race avec ma Dapper sous bremko depuis que bremko - surnom de mon SONY VAIO FS315H - a perdu sa Debian (sur laquelle maintenant je dois chrooter). Comme mon imprimante est connectée sur Jenna (voir page d'accueil de mon site), il m'a fallut + de 3h00 pour trouver comme il fallait faire pour pouvoir utiliser mon imprimante EPSON STYLUS DX4850 depuis bremko. Mais bon j'ai trouvé ce lien Et comme le dit si bien son auteur c'est le petit détail que fait la différence car citation "C'était tout bêtement ce petit fichier qui empêchait de faire fonctionner les imprimantes sur le portable avec ubuntu!"

Comme jenna a pour IP 192.168.0.5, il m'a suffit donc de faire en tant qu'utilisateur david

echo ServerName 192.168.0.5 >> .cups/client.conf 

Et donc j'ai pu imprimer mes pages...Ouf ! Ca a aussi été un aprem' pour faire un peu de rangement dans ma salle de travail et aussi pour changer les cartouches d'encre de l'imprimante! Obligé d'ouvrir le manuel de l'EPSON - heureusement je ne l'avais pas jeté -. Je le précise car c'est vraiment le genre de détail/manip' que j'oublies facilement!

Remarque: Ca semble stupide de faire un billet là-dessus mais le fait d'avoir galérer me fait dire qu'il vaut mieux le noter! On ne sait jamais , ça peut toujours (res)servir.