Le blog de Jean David TECHER, un Réunionnais à Saint-Priest/Lyon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 >

vendredi 25 novembre 2011

Documentation officielle Slony pour 1.2.11 et 1.2.22

Voici les liens des documentations officielles

lundi 21 novembre 2011

Assistance informatique à l'Ile de la Réunion

Pour mon petit frèro, je pense que ça devrait t'être util

lundi 14 novembre 2011

Les films du week-end

Le ciel a été bien dégagé ce week-end. Il a quand même fait bien froid. Du coup, c'est une raison supplémentaire pour matter 2 petits nanars ce samedi soir, histoire de voir autre chose ques les conneries des programmes TV pas très au TOP ce samedi soir. De plus je n'avais pas trop la motivation pour bidouiller sous Xen ou FFmpeg ce samedi soir.
PRIEST

Histoire de bien débuter la soirée, un film avec un tueur de vampires! Un peu sado-mazo comme prêtre (il adore tuer des vampires) mais bien...Dans un futur post-apocalyptique, l'ordre des prêtres utilisés pendant la grande guerre contre les vampires a été éradiqués, Rassembler derrière une forteresse dirigée par l'Eglise, les dernières humains vivent protéger dans les forteresses de la nouvelle ville. La nièce d'un des prêtres se fait capturer. Commence alors l'aventure pour libérer la nièce...

De la baston, de la "je vais te péter ta gueule de vampire" bien comme il faut

BANGKOK DANGEROUS

Un petit film qui relate la fin de la carrière d'un tueur à gages devant exécuter 4 contrats à Bangkok. On retrouve un Nicolas Cage, assez sympa. Film sans prétention qui se laisse regarder un samedi soir d'automne. Quatre règles régissent son existence. Elles seront mis à l'épreuve dans ce film. Il finit par douter du bien fonder de ses rpopres valeurs. Le petit bonus, c'est la fin alternative proposée dans le DVD.

Un vague pressentiment...

Ce devrait être une des ces fameuses nuits de l'été 2008 à Antibes/Juan-Les-Pins.

Nous étions tous réunis au Tché (ancien bar de connu à Juan-Les-Pins). Sur la terrasse avec ma acolyte, nous sirotions comme à notre habitude:

  • moi: un verre de Ti'Punch;
  • lui: un verre de rosée.
Ce soir-là, la musique bâtait son plein, les convives affalés à leur table se laissaient entrainer par la musique - un de ces succès dont je n'ai plus aujourd'hui le nom -. Le ciel était dégagé, l'ambiance festive, la bonne humeur au rendez-vous de cette soirée. Dans le ciel, la lune resplendissait de plus belles. Si le diable était de passage ce soir-là dans les environs - je pense -, il aurait changer la direction de son parcours avant de se rendre à sa destination. Intrigué par les bruits et l'ambiance bonne enfant, il se serait rapproché du bar.

On m'a conté que quand le diable s'approche, la lune manifeste sa présence. Pourtant ce soir-là, cette manifestation était des plus étranges: une lune belle certe mais au combien dégagée, éclaboussée par deux nuages noirs bien funestes dont l'étendue n'occupait à peine ce ciel d'azur...Ce n'était donc pas le diable qui occupait les lieux mais sûrement un des envoyés, un messager venu en ces lieux clamé les fins des festivités.

Une telle lune on en voit pas si souvent dans sa vie, signe d'un présage, qui se verra exact par la suite. Certains guettent parfois le ciel à la recherche et dans l'attente d'un signe (...), d'autres savent qu'on les attend et qu'ils répondront présents le moment venu.

Par ces longues nuits d'automne, le ciel est bien dégagé ce dimanche soir à Saint-Priest/lyon. La lune est à nouveau la même. Comme l'année 2011 fut riche en évènement,, peut-être que je me trompe mais 2012 sera à la croisée de grands évènements.